Une Région
exemplaire

Plus économe
et plus protectrice

Nous voulons donner une Île-de-France exemplaire, dans la réduction de son train de vie, dans le respect de l’autorité et des valeurs de la République, dans son combat pour l’égalité femmes-hommes et contre toutes les discriminations. Nous avons aussi fait le choix d’investir pour protéger les Franciliens, d’être intransigeants avec la laïcité dans les subventions versées.

Visu-intro_exemplaire

Budget

Baisse du train de vie

Depuis 2016, la Région a montré l’exemple en réduisant son train de vie et en baissant de 7 % ses dépenses de fonctionnement.

Administration

Une administration moderne et responsable

Une administration qui se transforme :

  • Signature de cinq accords de dialogue social avec les partenaires sociaux : bien-être au travail, égalité femmes-hommes, emploi des personnes en situation de handicap, mise en place du télétravail et valorisation du parcours syndical.
  • L’administration régionale s’est mise en conformité avec la loi des 35 heures : le temps de travail des agents du siège a été augmenté (+ 39 heures par an).

Une politique d’achats responsables :

  • La Région a signé une « charte des achats responsables » avec ses fournisseurs.
    Objectif : travailler et innover ensemble pour dépenser mieux et moins. Déjà 40 M€ économisés sur les achats.
  • Pour promouvoir l’Économie Sociale et Solidaire (ESS), 200 000 heures d’insertion ont été intégrées aux chantiers financés par la Région, depuis trois ans.
  • Introduction d’une « clause Molière » sur les chantiers financés par la Région, pour des raisons de sécurité et pour prévenir le recours abusif aux travailleurs détachés.
  • Priorisation de l’accès des PME aux marchés publics de la Région Île-de-France.
  • 290 M€ de fonds européens mobilisés par la Région vers des projets de formation, de recherche ou encore de transition énergétique.
1_PICTO_EXEMPLAIRE
2_PICTO_EXEMPLAIRE
Égalité FH

Égalité femmes-hommes et lutte contre les discriminations

Égalité, liberté et protection sont les trois piliers de la stratégie régionale pour l’égalité femmes-hommes, tandis que la lutte contre les violences faites aux femmes a été déclarée Grande Cause Régionale 2017.

  • Doublement du nombre d’appartements
    mis à disposition des femmes victimes de violences.
  • Mise en place du 3117, le numéro d’urgence unique pour les femmes victimes de violences dans les transports et soutien au « Téléphone Grave Danger » pour accélérer l’intervention des secours.
  • Testings, aide aux victimes de discrimination et soutien aux associations de lutte contre les discriminations et contre l’homophobie.
Laïcité

La Région défend sans relâche les valeurs de la République et a mis en place une charte de la laïcité. Pour bénéficier d’une subvention, toute association ou tout organisme doit s’engager à respecter la Charte régionale de respect des valeurs de la République et de la laïcité ; 3 000 partenaires de la Région l’ont déjà signée.

Prévention de la radicalisation

La Région mène une action de prévention de la radicalisation chez les jeunes :

Sécurité

Triplement des moyens pour répondre aux enjeux de sécurité

La Région a déployé un « bouclier de sécurité » pour renforcer la sécurité des Franciliens dans les lycées, les transports et au quotidien.

  • 100 % des bus, tramways et trains vidéoprotégés, 387 gares reliées au très haut débit fin 2019 pour fiabiliser la vidéosurveillance et la télé-opération, 70 gares routières équipées en vidéoprotection.
  • 154 communes ont bénéficié du soutien de la Région pour déployer 3 000 caméras de vidéoprotection.
  • 116 polices municipales aidées par la Région pour financer leurs équipements (gilets, bâtons de défense, véhicules et radars embarqués).
  • Un centre de commandement unique regroupera les services de sécurité des transports en commun d’Île-de-France (RATP, SNCF, Optile ainsi que les futures lignes du Grand Paris Express) en un PC sécurité unifié d’ici 2021, afin de gagner en efficacité.
  • Élargissement de la gratuité du passe Navigo aux policiers exerçant en grande couronne en Île-de-France (après la petite couronne) : 12 000 policiers des Yvelines, du Val-d’Oise, de la Seine-et-Marne et de l’Essonne bénéficient de la gratuité depuis juillet 2018.
  • La Région a déjà soutenu la construction ou la rénovation de 17 casernes et commissariats de police.

Chiffres clés

 60 € d’économie par Francilien, c’est ce que représente la baisse du train de vie de la Région Île-de-France.

 Aucun élu régional ne peut bénéficier d’un logement social de la Région.

 Fin des recrutements familiaux pour les élus régionaux.

 Lutte contre l’absentéisme des élus à travers des retenues sur les indemnités proportionnellement aux absences injustifiées.

 Une ligne spécifique a été ajoutée pour venir en aide aux personnes victimes de violences sexistes.

 Le recrutement de 700 agents supplémentaires de sûreté en gare, dans les trains, les RER et les bus a été financé par la Région.

 154 communes bénéficient de l’aide à la vidéoprotection.

Le site maregionbougepourmoi.fr utilise des cookies pour la mesure d'audience de ses pages. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur l'utilisation des cookies, rendez-vous ici.